Groupe de travail alimentation et la pandémie de coronavirus


La pandémie de coronavirus remet au premier plan les questions relatives à l’état de santé de la population. Les maladies liées à l’alimentation telles que l’obésité, les maladies cardiovasculaires et le diabète ont une influence déterminante sur la nécessité d’une hospitalisation après une infection par le coronavirus SRAS-CoV-2, ainsi que sur la gravité et la durée de la maladie COVID-19. Une grande partie de ces affections chroniques préexistantes peuvent être influencées positivement, voire évitées, par un mode de vie sain (par ex. une alimentation équilibrée).

Le groupe de travail Alimentation et la pandémie de coronavirus a été créé en avril 2020 et réunit des spécialistes des domaines de la nutrition, de la santé publique et de la politique. Il a pour but de mettre à disposition des milieux politiques et du grand public les résultats des recherches actuelles sur les thèmes liés à la nutrition et la prévention dans le contexte de la pandémie de coronavirus et de sensibiliser ces deux groupes cibles à l’importance de la promotion de la santé, de la prévention ainsi que d’une alimentation favorisant la santé et la durabilité

Fiche d'information: L'importance de la nutrition, de l'obésité et de la prévention des maladies liées à l'alimentation dans le contexte de COVID-19

Références supplémentaires: